wp3b57577f.png
wp7af7ff0d_0f.jpg

Sayt’asim

Sayt’asim












wpade04ebb.gif
wpc99e8092.gif
wp49345e89_0f.jpg

Avec et pour qui ?

La paroisse d’Italaque est peuplée de 3 000 Amérindiens aymaras, lesquels vivent dans un cercle vicieux d’exclusion sociale et dont les rares ressources économiques sont générées par une agriculture de survie (culture de la pomme-de-terre et ses dérivés, céréales, élevage de camélidés, bovins et ovins). Les ressources mensuelles représentent environ 200 Bs (20,50 € ou 28,50 $) par famille, le SMIC étant fixé à 815 Bs (84,00 €). Voilà pourquoi les parents ne peuvent procurer à leurs enfants tout ce qui dont ils ont besoin pour leur croissance et leur formation, physiques, cognitives, affectives et humaines. Dépourvues de perspectives de réalisation professionnelle et humaine, la population vit résignée face à la situation d’injustice sociale et économique dans laquelle elle se trouve. Accompagné des phénomènes de l’analphabétisme, de l’alcoolisme, de l’exode rural et de la migration massive, de la violence familiale, de la perte de valeurs basiques, etc., ce cercle vicieux vulnérabilise surtout les enfants et les femmes, et s’intensifie dans les nouvelles générations.

 

 

wpcc05b45b_0f.jpg